Égalité professionnelle ?

par Interco 10

En parler c’est bien, agir c’est mieux

La CFDT constate que peu d’avancées concrètes ont été faites à ce jour !

Il est temps de passer des belles paroles et intentions à l’égalité dans les faits par des mesures contraignantes et des pénalités en cas de non respect par les employeurs.

Des faits

Un rapport sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique est publié chaque année et permet de constater les évolutions.

Une amélioration : la part des femmes dans la catégorie A et dans les fonctions d’encadrement a progressé grâce au passage des infirmier·es en A et à l’obligation de représentation équilibrée dans l’encadrement supérieur. Cette part va encore augmenter en 2019 grâce à la ténacité de la CFDT qui a obtenu le passage en catégorie A des travailleurs sociaux.

MAIS

Les femmes sont toujours moins bien rémunérées : en moyenne, en 2015, le salaire net des femmes était inférieur de 13,1 % à celui des hommes. 82% des temps partiels sont toujours occupés par les femmes : sur un total de plus d’un million de postes à temps partiel comptabilisés, 914 126 d’entre eux sont occupés par des femmes, soit 82%.

Nos revendications :

Des mesures simples et immédiates

  • Le maintien obligatoire des primes et indemnités pour les agents de la FPT en congé maternité alors qu'aujourd'hui ce maintien est soumis à une délibération de la collectivité.
  • La possibilité pour une femme de rester élue dans une instance de dialogue social même quand elle est en congé maternité ou en congé parental en étant simplement remplacée sans être contrainte à la démission comme c'est le cas aujourd'hui.
  • La prise en charge des contraintes familiales pour l’accès à la formation.

Des améliorations à concrétiser sans tarder

  • A travail de valeur égale, salaire égal
    • Améliorer les rémunérations des filières féminisées en utilisant les critères définis par le défenseur des droits pour évaluer les emplois sans discrimination ;
    • Neutraliser les effets sur la carrière et la rémunération des congés maternité, des congés afférents, congés parentaux et toutes absences liées à la grossesse et à l’éducation des enfants sur les carrières.
  • Mieux prendre en compte la pénibilité des métiers à prédominance féminine.
  • Des mesures contraignantes et dissuasives afin de mieux prévenir et lutter contre les violences sexistes et sexuelles

Notre conviction : l’égalité professionnelle réelle c’est l’affaire de toutes et tous

Quand la CFDT revendique des dispositifs pour :

  • Plus de mixité dans les filières
  • Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle
  • Le droit à la déconnexion
  • Le développement équilibré du télétravail
  • Une meilleure prise en compte de la pénibilité

Tout le monde y gagne !

Télécharger le Tract (pdf)

 

Top

**Utilisation des cookies**
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, [[cliquez ici]]